Persistance de l’importance accrue donnée à l’offre régionale

SVG 

Les désirs exprimés pour le système de santé reflètent l’importance accrue accordée aux régions périphériques: 71% (+4) souhaitent avec plus ou moins d’intensité une offre étendue sur l’ensemble du territoire (chiffres 4 à 6). Un quart seulement des répondants soutiennent encore la concentration dans les centres (26%, −7, chiffres 1 à 3). Si en 2015, la majorité des personnes interrogées tendaient à privilégier la concentration des hôpitaux et des cliniques, le mouvement s’est ensuite inversé en faveur du développement d’une large couverture médicale en périphérie.

La moyenne se situe à 4.2 (+0.1). Les différences entre les sous-groupes sont relativement faibles. Penchent le plus en faveur de la concentration des hôpitaux et des cliniques dans les centres les personnes dont le revenu se situe en-dessous de 3000 francs (3.8) et celles qui ont 70 ans et plus (3.9). Les valeurs moyennes de tous les autres sous-groupes (4.0 à 4.4) sont voisines de la moyenne de l’ensemble des sondés.