La proximité avec le domicile compte le moins

SVG 

Comme l’année précédente, la proximité géographique est le critère le moins important dans le choix d’un hôpital (51%, −5). En comparaison, elle compte beaucoup pour les personnes plus âgées: 69% des personnes qui ont entre 60 et 69 ans estiment ce facteur très ou plutôt important. La proportion grimpe à 75% pour celles qui ont 70 ans et plus. Parmi les sondés ayant un bas revenu, 85% trouvent que la proximité avec le domicile est importante.

La recommandation personnelle d’un parent ou d’une connaissance (60%, −1) et les repas (60%, −3) comptent parmi les facteurs les moins importants dans le choix d’un hôpital.

En Suisse romande, la recommandation personnelle est plus importante que la moyenne (83%). C’est le cas aussi pour les personnes de 70 ans et plus (67%), pour les habitants des grandes agglomérations (66%) ou pour les sondés ayant un bas revenu (71%). Les repas pris à l’hôpital comptent également plus qu’en moyenne pour les Romands (66%), pour les personnes âgées de 60 à 69 ans (68%) et pour celles de 70 ans et plus (66%).