Structures

TIFF  PNG  JPG
  • Hôpitaux et lits

    Les institutions psychiatriques tendent à être intégrées aux groupements d’hôpitaux

    TIFF  PNG  JPG

    Dans le domaine de la psychiatrie stationnaire, le nombre d’institutions a augmenté entre 2001 et 2006, passant de 60 à 65. En revanche, de 2006 à 2012, la statistique enregistre une baisse de 65 à 47. En 2015, on dénombrait 49 institutions. Le nombre de lits en psychiatrie est quant à lui passé de 8’152 à 5'868 entre 2001 et 2011, mais en 2015, il est remonté à 6'290. Il en résulte en définitive un recul de onze institutions (-18,3%), resp. de 1’862 lits (-22,8%).

    Les fluctuations quantitatives sont liées à un changement dans la manière de décompter les hôpitaux par l’Office fédéral de la statistique. Depuis 2010, les institutions psychiatriques intégrées à un réseau hospitalier ne sont plus comptées comme des entités séparées et leurs lits ne sont plus répertoriés sous Psychiatrie dans la Statistique des hôpitaux. On ne peut donc pas parler de réductions ou de suppressions dans le secteur de la psychiatrie, mais plutôt d’une tendance à l’intégration des hôpitaux psychiatriques dans les groupements d‘hôpitaux et de cliniques.