En cas d’hospitalisations multiples aussi, le diagnostic initial le plus fréquent est la dépression

TIFF 

En 2015, les institutions psychiatriques ont traité 10’195 patients à plus d’une reprise. Le diagnostic initial concerne le plus souvent la dépression et d’autres troubles de l’humeur: 2’914 cas (28,6%). Suit le groupe de la schizophrénie avec 2’023 diagnostics initiaux (19,8%). En troisième place sont recensés les troubles liés à la consommation d’alcool, au nombre de 1’496 lors d’une première admission (14,7%) en 2015. Ce classement n’a pas varié entre 2010 et 2015, à l’instar de celui de la statistique des diagnostics principaux dans les institutions psychiatriques (lire Diagnostics les plus fréquents).

Durant la période considérée, le nombre des personnes hospitalisées à plusieurs reprises a augmenté de 21%. Dans le domaine de la dépression, la hausse est de 34.1%. Dans ceux de la schizophrénie et des troubles liés à l’alcool, elle est de 18.7% et 13.3%.

Ces constats se rapportent aux institutions psychiatriques. Les patients psychiatriques examinés et traités par les hôpitaux de soins aigus et d’autres fournisseurs de prestations ne figurent pas dans cette statistique.