Les hôpitaux avec prise en charge centralisée prennent toujours davantage d’importance

TIFF  PNG  JPG

En 2015, les hôpitaux ont traité 1,4 Mio de cas stationnaires dans l’ensemble de la Suisse. Plus de trois cinquièmes, soit 876‘422 cas (62%), ont été admis dans des hôpitaux de soins aigus avec prise en charge centralisée. Ces derniers ont enregistré une augmentation des cas de 100% entre 2004 et 2015. Ils ont ainsi détrôné les hôpitaux de soins aigus de base. Durant la même période, le nombre de cas traités par ces derniers a baissé de 37% pour s’établir à 312‘143 cas. En 2015, les hôpitaux de soins aigus de base traitaient encore 22% des cas. Au total, les hôpitaux de soins aigus ont traité 1,188 Mio de cas en 2015 (84%).

Les évolutions inverses des nombres de cas des établissements de soins de base et des hôpitaux avec prise en charge centralisée correspondent à celles de leurs structures (voir Catégories d’hôpitaux). Elles résultent notamment des regroupements (fusions, créations de groupements d’hôpitaux), au cours desquels des hôpitaux de soins de base sont devenus des hôpitaux avec prise en charge centralisée.

Les 16% restants des hospitalisations se répartissent entre les hôpitaux psychiatriques (59‘466 cas, 4%), les institutions de réadaptation (51‘993, 4%) et les autres établissements spécialisés (105‘200, 8%). Les nombres de cas dans ces catégories ont subi de faibles variations (voir Hospitalisations en psychiatrie et Hospitalisations en réadaptation). Pour ces deux segments, il convient en outre de noter que les durées de séjour ne sont pas les mêmes.