Les hôpitaux comptent toujours parmi les acteurs les plus crédibles

SVG  PNG  JPG

Au sein du système de santé, les hôpitaux et les cliniques sont toujours reconnus pour leur grande crédibilité (valeur moyenne de 7.1 sur une échelle de 1 à 10, −0.2). Seuls les médecins font mieux (7.7, ±0.0), comme les années précédentes.

En Suisse italienne, les médecins (10.0) et les hôpitaux et cliniques (9.1) obtiennent les valeurs les plus élevées. En Suisse alémanique, ces valeurs sont légèrement inférieures à la moyenne nationale (7.5 et 6.8), alors qu’en Suisse romande elles la dépassent (7.6). Les 70 ans et plus sont particulièrement convaincus de la crédibilité des médecins (8.0). Ils ont également une haute opinion des hôpitaux et des cliniques (7.4), à l’instar des sympathisants du PLR (7.4) et des personnes ayant une bonne formation (7.3), tous plus positifs que la moyenne.

Les caisses maladie sont considérées comme légèrement plus crédibles en 2018 que l’année précédente (6.3, +0.4). C’est le cas aussi des «personnes comme vous et moi» (5.8, +0.8). Ces deux catégories avaient enregistré un recul en 2017. Cette année, elles restent derrière les hôpitaux et les cliniques. Les valeurs les plus hautes recueillies par les caisses maladie proviennent de la Suisse italienne (8.0). Les personnes âgées de 70 ans est plus (6.7), celles qui ont un revenu élevé ou se situent à droite de l’échiquier politique (6.6 dans les deux cas) trouvent également plus que la moyenne les caisses crédibles. Les Suisses alémaniques et les 70 ans et plus (dans les deux cas 6.3) ainsi que les habitants des grandes agglomérations, les personnes dont le revenu du ménage est de CHF 9'000 et plus et celles qui affichent des sympathies pour l’UDC accordent une crédibilité plus haute que la moyenne aux «personnes comme vous et moi» (à chaque fois 6.1).