Plus ardu de trouver soi-même l’hôpital qui convient

SVG 

Il semble que les citoyens rencontrent toujours plus de difficulté à trouver eux-mêmes l’hôpital ou la clinique qui convient: seuls 31% (−23) des sondés déclarent être les mieux placés pour cela. En 2018, ils étaient encore une majorité. En Suisse italienne, ils sont tout de même 54% à se fier d’abord à eux-mêmes pour le choix de l’institution qui les soignera et en Suisse romande 48%. Les sondés ayant une formation élevée (39%) et ceux se situant à la droite de l’échiquier politique (41%) partagent le même sentiment.

Seulement 26% (+7) des citoyens déclarent avoir renoncé à un hôpital ou à une clinique au motif qu’ils auraient eu de mauvais échos. Les personnes âgées de 60 à 69 ans l’ont fait plus que la moyenne (45%). En Suisse romande, ce cas de figure est particulièrement rare (6%).