Confiance réitérée dans la recommandation du médecin

SVG 

Le choix des canaux d’information montre que les citoyens se fient fortement aux médecins pour la recommandation d’un établissement. Une confiance qui n’a pas varié (88%, ±0). Si elle s’observe dans tous les sous-groupes, elle est la plus faible parmi les Tessinois (66%).

Le besoin en information est toujours élevé. Les citoyens s’informent «avec précision» sur leur médecin ou sur leur hôpital (74% de «très pertinent» ou «plutôt pertinent», +2). Dans presque tous les sous-groupes, une majorité affirme se renseigner, à l’exception des personnes n’ayant pas d’affinités partisanes (33%). Les 18 à 29 ans (52%) et les personnes qui ont un bas niveau de formation (55%) cherchent moins souvent des informations.

A côté des sites Web officiels (51%, +3), les sites indépendants (44%, +14) sont plus souvent consultés. Les personnes âgées de 70 ans et plus sont celles qui consultent le moins les sites Web officiels (17%) et indépendants (9%). (Voir également «Canaux d’information 2»).