Qualité, expérience et équipe médicale jugées très importantes

SVG  PNG  JPG

Les facteurs principaux de décision dans le choix d’un hôpital ou une clinique sont toujours la qualité de la thérapie (99%, ±0), l’expérience du médecin (98%, ±0), resp. du médecin traitant (96%, −1) ainsi que la collaboration avec les organismes intervenant avant et après l’hospitalisation (93%, −1).

Les trois facteurs retenus comme les plus importants – la qualité de la thérapie, l’expérience et l’équipe médicale – sont également reconnus comme tels à plus de 90% dans tous les sous-groupes sociodémographiques («très importants» et «plutôt importants»). Quant à la collaboration avec les secteurs en amont et en aval, son importance est reconnue par moins de 90% de sondés dans deux sous-groupes: les plus de 70 ans (88%) et les bas revenus (86%).

88% (−3) des citoyens estiment que l’offre de prestations est un critère important. Il en va de même de la réputation d’un hôpital pour 84% (−5).

Les Suisses romands accordent une importance plus forte que la moyenne à l’offre de prestations (96%) alors que les italophones lui accordent une importance moindre que la moyenne (79%). Ces derniers font en revanche plus grand cas de la réputation de l’institution (98%). Il en va de même des personnes n’ayant pas de liens partisans (95%). Les sympathisants UDC sont ceux pour qui la réputation de l’hôpital ou de la clinique compte le moins (76%).