La collaboration avec les organismes intervenant avant et après l’hospitalisation est importante

SVG 

La qualité de la collaboration avec les organismes intervenant avant et après l’hospitalisation (93%, −1) figure toujours parmi les principaux critères de décision, avec l’expérience que le médecin a de la thérapie (95%, −3) et le médecin traitant (94%, −2) (Voir «Facteurs principaux de décision 1»).

Plus de 90% des citoyens estiment que les trois critères ci-dessus sont au moins «plutôt importants». Ceux-ci sont clairement jugés importants par tous les sous-groupes, à l’exception de la Suisse italienne qui indique de manière générale des valeurs inférieures (expérience: 71%, médecin traitant: 72%, collaboration en amont et en aval: 62%). Les personnes qui n’affichent aucune affinité partisane sont elles aussi relativement moins sensibles à la collaboration avec les organismes intervenant avant ou après l’hospitalisation (74%).

La réputation de l’hôpital (89%, +5) et l’offre de prestations (89%, ±0) sont également jugées importants. Ces deux critères sont plus importants pour les personnes vivant à la campagne (offre: 95%, réputation: 94%), en Suisse romande (94%, 92%) et parmi les sympathisants du PDC (98%, 96%) qu’en Suisse italienne (71%, 73%) et chez les personnes sans affinité partisane (71%, 70%).