La charge financière est toujours ressentie aussi lourdement

SVG 

La charge des coûts de la santé qui se répercute sur la classe moyenne est toujours ressentie comme élevée (87%, −1). Ce sentiment est net dans tous les sous-groupes. Il est le moins fort parmi les Tessinois (62%).

Le financement des hôpitaux et des cliniques par les caisses a toujours le soutien d’une large majorité (75%, +2). La participation de l’Etat est également approuvée par plus de la moitié des citoyens (58%, −4), mais une baisse s’observe depuis 2015.

Les Suisses alémaniques sont particulièrement favorables au financement par les caisses (82%), alors que les Romands sont plus mitigés (57%) et que moins de la moitié des Tessinois sont de cet avis (46%). Quant au financement par l’Etat, il séduit avant tout les 70 ans et plus (72%).