Détails

 
TARMED: le projet d’ordonnance menace les groupes de patients les plus vulnérables – H+ exige la mise en oeuvre de la révision totale

Communiqués

/

21.06.2017

/

Le projet d’ordonnance du Conseil fédéral pour TARMED péjore encore davantage la structure tarifaire. Les premiers à être touchés par cette intervention inappropriée de la Confédération dans le tarif sont les enfants, les malades psychiques et les personnes âgées. Ce projet alourdira les déficits dans le secteur ambulatoire des hôpitaux et des cliniques, dont le financement est déjà insuffisant. Après le récent arrêt rendu par le Tribunal cantonal de Lucerne, H+ réclame un moratoire sur l’intervention dans TARMED et s’en tient à la révision totale de la structure qu’elle a soumise en 2016 au gouvernement. Cette solution est structurée de manière appropriée et calculée d’après les règles applicables en économie d’entreprise.